Dans cet article, je vais décrire pas à pas, l'avancée de la construction de mon décor "Campagne".

Deux photos du décor fini :
(cliquez sur les photos pour les agrandir)

IMG_2234_bis_2__1024x768_

01_IMG_2400__1024x768_

Plus de photos du décor terminé à la fin de cet article...

Le support en bois :

Le support en bois est constitué de deux planches de 30 cm de large chacune que j'ai récupérées d'une vieille bibliothèque qui est partie à la poubelle.
Ce n'était d'ailleurs pas des étagères d'origines mais des planches de bois achetées dans un magasin de bricolage et que j'avais découpées aux mensurations de la bibliothèque.
Toutes gondolées par les années, ces planches étaient bonnes pour la poubelles mais elles ont droit à une seconde vie après avoir les avoir de nouveau découpées pour enlever un petit surplus et ainsi obtenir deux planches de 67x30cm.

Il ne me restait plus qu'à les fixer entres elles avec des pattes d'acier pas chères, ce qui a permis d'ailleurs de corriger les gondoles de ces planches puisque le tout est quasiment de niveau maintenant :)

Les planches vues de dessous avec les pattes d'acier (sur les coins, j'ai collé des pièces de feutres que l'on met sous les pieds de chaises, pour stabiliser le tout et éviter de rayer dessous) :

D_cor_18__1280x768_

J'ai rajouté une patte sur chaque côté :

D_cor_17__1280x768_

Le résultat fini vu de dessus :

D_cor_19__1280x768_

Découpage du polystyrène :

le gros du polystyrène est une grand plaque que j'avais acheté pour une autre utilisation et qui n'a jamais servie.

Elle mesurait 60cm (pile poil la largeur du décor lol!) sur 90cm pour 4 cm d'épaisseur environ.
Ce qui est extraordinaire, c'est que le traçage des différentes grosses parties du décor... utilise pile poil TOUT le poly à 1 cm près, sans que je ne l'ai fait exprès!!!!
J'aurais eu 1 cm en moins qu'il m'aurait manqué comme on peut le voir sur l'image ci-dessous où on voit le plan à l'échelle 1 posé sur le support des planches et le poly tracé :

D_cor_20__1280x768_

Si je devais croire au destin, je dirais que c'est un signe du destin lol :)
Détail du poly tracé où on voit que j'utilise tout (les parties à droite et en bas feront le second niveau du décor) :

D_cor_21__1280x768_

Ajustage du polystyrène sur le support :

Premiers ajustements du poly sur le support (la voiture est placée au début du chemin de terre, ou de "Rallye") :

D_cor_25__1280x768_

Un décalage d'un des morceaux de poly permet de deviner le chemin de montagne :

D_cor_26__1280x768_

J'avais acheté une petite scie fine mais c'est finalement au gros cutter que la découpe de ces gros morceaux de poly se fait le mieux.

D_cor_47__1024x768_

Premiers affinages des reliefs :

La route de montagne, ou de "Rallye" commence à prendre forme :

D_cor_32__1280x768_

On peut anticiper quelques belles photos :

D_cor_35__1280x768_

D_cor_34__1280x768_

Premier collage :

Je suis obligé de coller le 1er niveau de poly pour pouvoir découper et coller d'autres éléments de poly plus petits par dessus (on voit la maison miniature à sa future place) :

D_cor_43__1024x768_

D_cor_44__1024x768_

J'utilise de la simple colle à bois blanche pour coller le poly sur les planches de bois. J'ai déjà presque fini le tube de 250g. J'avais hésité à prendre le plus gros en magasin mais je pourrais le faire bientôt!

D_cor_55__1024x768_

Percement du tunnel :

Après ce premier collage, je trace le tunnel pour le découpage :

D_cor_46__1024x768_

J'ai préféré coller le 1er niveau de poly d'un seul bloc pour avoir la base aux bonnes mensurations pour le niveau supérieur.

J'avais prévu de ne pas mettre de colle au niveau du tunnel pour récupérer ce morceau de poly mais dans l'action, j'ai collé une partie de l'endroit du tunnel.

Du coup, en l'enlevant, j'ai du massacrer un peu le bloc de poly, au niveau du tunnel, en différents petits bouts que je pourrais quand même utiliser pour de petits affinages ailleurs.

En passant, bien que le 1er niveau tienne bien, je me rends compte, en perçant le tunnel, que la colle est encore un peu liquide par endroit après 48 heures. Donc ne pas se précipiter après les collages.

Voilà le résultat après le perçage :

D_cor_52__1024x768_

Il n'y aura pas beaucoup de poly à enlever dans le monobloc de poly supérieur.

Avant de le coller, il faudra que je passe de la peinture sombre dans le tunnel, style couleur pierre, pour faire illusion sur les photos "basses".

J'ai acheté un pistolet à peinture pas cher dans un rayon de modélisme ferroviaire dans une grande surface, qui me servira aussi pour d'autres endroits :

D_cor_45__1024x768_

Le collage continue :

J'en profite pour coller le bas de la route de "montagne", que j'appelle zoneA1 (faut être rigoureux pour retrouver les bonnes pièces car je commence à avoir pas mal de bouts de poly avec les plaques de poly du milieu du décor, autour du lac, que je n'ai pas encore montrées).

La zone A1 pas encore collée:

D_cor_53__1024x768_

C'est en faisant que l'on apprend lol : pour éviter d'aplatir le poly dans certaines zones lorsque je mets du poids après collage (voir la zone ci-dessous à gauche du bocal où on voit des marques sans conséquences), je mets une surface plane sur la partie nouvellement collée avant de mettre du poids dessus :

D_cor_54__1024x768_

Une petite pause imagée avec des chars Matchbox Battle Kings (de simples jouets d'enfant) dans le décor en cours :

3_chars_dans_d_cor_N5__800x600_

3_chars_dans_d_cor_N3__800x600_

3_chars_dans_d_cor_N9__800x600_

Avancées de la "plaine" :

j'ai tracé différentes infos sur le décor (emplacements des routes, rivières, lac, hauteurs des différents éléments...) et commencé à coller quelques routes sur-élevées.

L'entrée du tunnel est juste posée pour l'instant pour la photo ci-dessous :

d_cor_59__1024x768_

Il faudra  bien sûr adoucir les bas-côtés des routes en les découpant en biais de manière anarchique.

Ci-dessous, collage, à la nuit tombée, d'un Neme petit morceau de route, avec un peu de poids grâce au sable que je vais utiliser pour des flocages.

On devine, un peu en arrière plan, entre les deux pots de sable et l'entrée de tunnel posée à plat, la pente qui finit la descente de la route de montagne/rallye. Il va bien sûr falloir découper le polystyrène en biais avant de le coller à cet endroit, afin d'affiner la pente :

d_cor_61__1024x768_

Jour après jour, les routes de la plaine, qui entourent les deux rivières et le petit lac central, sont collées :

d_cor_62__1024x768_

Ce soir, collage de 3 petites plaques sur la route du milieu.
Je ne sais pas pourquoi, mais je suis parti dans la découpe de plaques aux formes biscornues alors que je faisais avant, des plaques rectangulaires.

D'où cette forme de puzzle vers la route du milieu MDR. Mais bon, ça ne se verra pas sous  les flocages.

Sur la photo suivante, je me rends compte qu'il faut que j'adoucisse un peu la pente où se trouve la 2CV, tout en faisant attention de laisser assez de place pour la maison miniature :

d_cor_65__1024x768_

Je sens que les gués entres les deux rivières et le lac vont être plus que symboliques.

Collage du second niveau :

j'ai collé la seconde hauteur de polystyrène :

d_cor_66__1024x768_

On voit mieux, sur l'image suivante, que j'ai enlevé le surplus de poly pour former le début de la route de "montagne" sur la gauche de l'image ;
la petite descente sur le côté droit de l'image n'est pas encore collée :

d_cor_67__1024x768_

J'ai peint le tunnel avec des restes de peinture noire et grise, avant, bien sûr, d'avoir collé la partie supérieure du poly;
j'aurais voulu faire le sol du tunnel avec le même flocage destiné aux chemins de la plaine, mais le sable n'était pas prêt et je ne voulais pas trop ralentir l'avancée;
je ne colle pas encore l'entrée de tunnel :

d_cor_68__1024x768_

Les rochers des "falaises", les parties aquatiques... :

Sur l'image suivante, on voit le choix des meilleurs et des plus adaptés bouts d'écorces d'arbre que j'ai trouvé, en me promenant, sur un arbre tombé après une tempête.
Ils sont juste apposés contre le poly pour illustration. Car il faudra creuser dans les 1 ou 2 cm de poly supplémentaire que j'ai prévu, afin que les écorces s'adaptent bien dans les "falaises".
Depuis, j'en ai prévu deux ou trois autres petits bouts à d'autres endroits.

J'ai aussi collé le bout manquant du petit chemin descendant de droite :

d_cor_71__1024x768_

Après une autre séance de travail, beaucoup de choses ont avancé comme on le voit sur l'image suivante :

d_cor_78__1024x768_

- j'ai adoucit la pente du chemin de gauche que j'avais trop creusé et j'ai bouché certains trous avec de l'enduit pour Depron (près du tracteur)
- j'ai découpé les formes de fond des rivières et du lac (sans les avoir encore collé)
-j'ai commencé à fondre certaines parties du poly avec un fer à souder pour que les écorces d'arbre s'adaptent parfaitement au poly afin de pouvoir les coller

Détail des fonds de cours d'eau qu'il me faudra coller plus tard, avant de mettre des éléments de décoration dans "l'eau" (rochers, sable... voire des poissons dans l'idéal lol), l'eau étant matérialisée par une pâte transparente malléable ;
on voit bien les guets moins profonds, au niveau des passages des chemins :

d_cor_81__1024x768_

On voit à droite, le début d'adaptation de l'écorce sur ce petit bout de falaise.
L'entrée de tunnel n'est toujours pas collé car cela ne presse pas.

Sur la photo suivante...

d_cor_83__1024x768_

... on voit mieux :
-la grande partie de la route qui a été re-modélisée avec l'enduit
(bien qu'avant de passer l'enduit, j'ai oublié d'affiner le début de la seconde pente au niveau intermédiaire; mais ça va quand même)
-qu'il faut parfois faire des trous dans le poly pour y adapter les écorces d'arbres qui sont loin d'être planes;
et ce n'est pas une mince affaire de faire ces incrustations en cours (mieux vaut que je prenne mon temps car le poly ne se régénère pas en cas d'erreur!)

...

Les rochers sont enfin collés, non sans mal, ainsi que le fond des parties aquatiques :

d_cor_91__1024x768_

La difficulté, c'est que l'envers des écorces d'arbres représentant les rochers, ne sont pas planes et présentent en plus, pleins d'irrégularités très ponctuelles.
Creuser dans le poly avec le fer à souder pour épouser ces formes n'a pas été évident.
Il m'a d'ailleurs fallu reboucher, après collage, certaines jonctions entre les écorces et le poly.
Mais globalement, en ayant en plus fait couler de la colle là où les écorces semblaient le plus bouger après collage sur le poly, les écorces ne bougent plus après quelques jours.
J'ai utilisé une colle "dure" idéale pour coller du bois sur du poly, même si j'ai aussi utilisé de la colle à bois
moins idéale, à 50%, sur une même écorce.

Coller les fonds aquatiques a été beaucoup plus facile et j'ai commencé à faire les flocages des bords de rive qui seront sous l'eau, afin de cacher le blanc du poly.
Mon Mercedès-Benz de chantier m'a beaucoup aidé :

d_cor_88__1024x768_

d_cor_89__1024x768_

Voilà ce que donnent ces flocages avec du sable fin plutôt sombre (pour trancher avec le futur marron/rouge des chemins de terre) :

d_cor_93__1024x768_

d_cor_92__1024x768_

d_cor_94__1024x768_

Le fond aquatique a un peu gondolé par endroit mais cela accentue le relief et ne se verra pas sous l'eau à venir.
L'écorce d'arbre rend très bien l'effet rocher, bien que le vernis soi disant transparent que j'ai passé dessus l'ai trop assombri. Je trouvais les couleurs d'origine plus réalistes. Mais bon...

Pour faire les flocages de bords de rives, j'utilise une bande spéciale peinture destinée à éviter de mettre de la peinture (ici la colle à bois) là où il ne faut pas (ici, sur le très beau fond bleu aquatique).
Il s'enlève sans aucune difficulté.

d_cor_95__1024x768_

Puis je mets le sable par dessus et je le laisse se coller quelques minutes.
Il faut tout de même enlever le scotch bleu rapidement pour remettre du sable sur la colle qui correspond à l'épaisseur (pourtant faible) du scotch.

d_cor_96__1024x768_

d_cor_97__1024x768_

Puis j'enlève le gros du surplus et je laisse sécher 1 ou 2 jours avant d'enlever les restes au pinceau. Si je nettoie tout de suite, j'arrache même des morceaux de colle lol.

En attendant, j'ai fait le ruisseau du bas qui a déjà séché depuis 2 jours avec un joint transparent pour sanitaire :

d_cor_98__1024x768_

d_cor_99__1024x768_

Je trouve que ce n'est pas si transparent que ça mais il faut attendre que cela sèche pour conclure.
C'est globalement assez plat. Et de toute façon, une rivière bouge toujours un peu (j'en sais quelque chose pour faire du kayak toute l'année).
Mais je referais une séance de joint pour affiner encore un peu les quelques défauts que j'ai du mal à corriger car ce n'est pas assez sec.
Je ne sais pas si je collerais la partie haute translucide vendue avec le fond bleu car je trouve que l'effet est assez réaliste même si :
- je trouve que les détails du superbe fond bleu disparaissent trop
-pas évident de faire coller le joint sur les bord du flocage (je remplirais de sable au besoin après coup; sinon, le dessus plan permettrait de boucher ces fissures; mais il faudrait bien aplanir au final avant de coller cette feuille transparente avec des mini vagues).

...

J'ai fini les bords de rives et pratiquement fini les flocages des parties verticales, en compléments aux rochers :

IMG_9806__1024x768_

Je vais bientôt pouvoir coller l'entrée du tunnel et faire les flocages suivants de différentes couleurs selon les zones (chemin en marron/rouge, champs en vert...) :

IMG_9807__1024x768_

IMG_9811__1024x768_

Il y a encore quelques joints rochers/flocages verticaux à finir car on voit encore des parties verticales blanches. Mais bizarrement, le sable fin ne veut pas trop coller à ces endroits. Je finirais peut être au feutre lol :

IMG_9810__1024x768_

Les bords de rives ont été floquées et j'ai avancé les guets :

IMG_9812__1024x768_

Par contre, j'aurais voulu garder un peu plus de bleu du fond au niveau des guets même si on ne devait que le deviner. J'ai gratté le sable après séchage mais on ne voit presque plus le fond bleu. Tant pis.

IMG_9813__1024x768_

Il me faudra encore faire une fine couche avec le joint sanitaire puis la fine feuille transparente avec les effets de vagues inhérents.

...

J'ai fini les parties aquatiques avec le fond bleu, la couche d'eau en joint de silicone sanitaire et la feuille transparente du dessus de l'eau (afin de protéger notamment, le silicone lors des flocages suivants, les premiers l'ayant sali sur la partie basse de la rivière que j'ai refaite) :

d_cor_120__1024x768_

d_cor_122__1024x768_

On voit ci-dessus que la partie basse de la rivière qui a été refaite et n'a que deux jours de séchage, est plus claire que le reste. Mais elle devrait légèrement s'obscurcir comme les autres parties.

Pour coller la feuille transparente du dessus, l'idéal est de la mettre sur le silicone fraichement posé et de mettre du poids sur le tout durant 1 ou 2 jours.

Puis pour les parties de la feuille qui ne sont pas complètement collées, j'ai utilisé une colle spéciale à base de silicone qui marche bien et est assez transparente. Quelques zones sont légèrement blanches mais cela simule de l'écume comme on peut en trouver en rivière (j'en sais quelque chose pour faire du kayak toute l'année) :

d_cor_119__1024x768_

Les flocages :

Je vais pouvoir attaquer les flocages, notamment :
- du sable fin gris pour le bitume des routes de campagne
- du sable fin plutôt marron/rouge pour les chemins de terre de type "rallye"
- les parties vertes des champs

Voilà d'ailleurs "l'usine", lol, de filtrage des sables pour les chemins de terre :

d_cor_123__1024x768_

A gauche, se trouve le sable trouvé sur le bord du Touch, une petite rivière traversant en partie Toulouse...

dont j'ai en parti enlevé les gros déchets grâce à la mini passoire rouge (1er tas de sable à gauche).

Puis avec ma passoire maison fine, en haut au milieu de l'image, j'ai filtré ce tas pour en faire un second de sable très fin (tas de droite),

et les déchets finaux (petits cailloux...) finissent dans le bocal de droite et serviront sûrement ailleurs voire même dans ce décor...

Il y a souvent plusieurs filtrages successifs plus ou moins fins, et cela prend du temps.

Voilà donc la future texture de chemins de terre :

d_cor_123bb__1024x768_

Voici la texture des routes de bitume :

d_cor_130__1024x768_

Petit aperçu de ma passoire fine maison que j'ai faite avec le premier emballage souple en plastique qui entoure les miniatures Vaillantes et sur lequel j'ai fait pleins de trous avec une simple aiguille à coudre tenue avec une pince pour aller plus vite, n'ayant pas trouvé de passoire assez fine :

d_cor_128__1024x768_

d_cor_129__1024x768_

...

De nombreuses avancées ce jour :

d_cor_136__1024x768_

- collage définitif des deux parties de l'entrée du tunnel

- finition de flocages verticaux (vers le milieu où trainent deux petits bouts de cartons)

- j'ai bouché quelques trous du premier flocage de route bitumée tout à gauche (d'où quelques bosses qui disparaîtront après séchage et "balayage" au pinceau léger)

- premiers flocages marrons/rouges) des chemins de campagne de la plaine (en cours de séchage d'où les débordements)

- collages des trottoirs (2 planchettes de 3mm) tout en haut du décor sur lesquels je collerais des dessins sur carton de trottoirs campagnards;
détail de ces planchettes ci-dessous avec les références du trottoir dessiné acheté (HO 7418 de Busch) :

d_cor_133__1024x768_

Les planchettes proviennent des protections d'un emballage d'un meuble acheté, que j'avais récupérées.

Les trottoirs en carton à découper :

d_cor_132__1024x768_

...

Nombreux séchages de flocages en cours, d'où de nombreuses bosses partout qui disparaîtront lorsque j'enlèverais le surplus de sable au bout de 3 ou 4 jours :

d_cor_156__1024x768_

Je pense ne faire qu'une seule couche pour la route de bitume même si je me demande comment faire pour la rendre moins bosselée (le bout sur la photo suivante est déjà nettoyé) :

d_cor_152__1024x768_

Par contre, il me faut faire au moins deux couches pour les chemins de terre marron/rouge.

Détail du trottoir désormais collé et mise en situation des arbres que je vais coller (ou pas, lol) sur des bouts de plastique sur lesquels j'ai mis du flocage de sable (la seconde couche sera plus sombre) afin de pouvoir mettre les arbres sur le trottoir, comme si des trous étaient faits dans le trottoir pour laisser passer les arbres :

d_cor_158__1024x768_

d_cor_162__1024x768_

d_cor_159__1024x768_

Une fois les flocages secs, il y aura moins de sable (un peu comme devant le nez du camion) et les trottoirs auront une hauteur réaliste.

On voit bien que des éléments à l'échelle ferroviaire HO (soit du 1/87) comme le trottoir ou les arbres peuvent parfois bien se concilier avec l'échelle 1/43 des véhicules et figurines.

...

Nouveau petit intermède qui montre le potentiel du décor même si il reste des parties visibles de polystyrène et qu'il faut encore faire une seconde couche de flocage pour les chemins par endroit :

d_cor_171_b__1024x768_

d_cor_171_a__1024x768_

...

Nouvelles couches de flocages sur la route bitumée et les chemins de terre :

d_cor_172__1024x768_

Il va me falloir réfléchir à comment rendre les chemins de terre plus réalistes car ils sont trop propres comme on le voit sur les bouts finis en bas à droite.

Le problème, c'est que le décor va servir autant à du 1/43 qu'à du 1/72. Je ne peux donc faire des traces de passages de roues sur la terre qu'à une seule échelle. Il me faudra donc faire des essais pour "salir" les chemins pour que cela convienne pour plusieurs échelles. Mais je ferais cela en tout dernier.

...

Je commence à préparer les flocages de verdure que je pensais acheter mais je ne trouve pas la teinte que je veux, sans parler du prix, mais aussi du réalisme.

Mais faire du flocage vert n'est pas si facile, notamment pour obtenir la teinte voulue.

J'ai récupéré gratuitement, l'équivalent de deux sacs de supermarché de sciure de qualité dans une entreprise d'ameublement qui a des ateliers. Bien plus qu'il ne m'en faut.

Après en avoir passé à travers une passoire de type cuisine, j'ai récupéré de la sciure plus ou moins fine à gauche ci-dessous, qui me servira pour les flocages, et des déchets, à droite, qui me serviront peut être un jour même si je ne vois pas encore comment :

d_cor_174__1024x768_

Pour faire la teinte, il faut mélanger du bleu cyan et du jaune citron (pot du bas juste fait), et non pas avec du simple vert qui donne les deux pots du haut qui on été fait avec des verts plus ou moins clairs :

d_cor_179__1024x768_

C'est quand même couillon de se faire piéger comme cela mais c'est en faisant que l'on apprend. Les deux teintes du dessus me serviront bien pour d'autres types de flocages plus automnals.

En fait, on mélange les deux peintures, bleu cyan et jaune citron, on rajoute plus ou moins d'eau selon les teintes plus ou moins claires ou foncées recherchées et on rajoute peu à peu de la sciure jusqu'à obtenir une pâte plus ou moins compacte :

d_cor_176__1024x768_

Il faut ensuite l'étaler le plus possible en évitant les boulettes et le laisser sécher facilement 2 à 3 jours par temps chaud, selon le temps du moment.

Perso, je l'ai mis dans un grenier par temps très chaud donc ça va vite.

Pour le support de séchage, j'ai récupéré un grand carton d'emballage de meuble Ikea sur lequel j'ai scotché plusieurs feuilles de brouillon. Après séchage, il suffit de casser les boulettes restantes pour retrouver la fine poudre de sciure devenue toute verte, en s'aidant de la passoire pour trier.

Au bout d'un jour, voire de quelques heures, la teinte s'assombrit.

Et je viens de voir que si j'obtiens enfin du vrai vert, c'est encore trop sombre à mon goût même si ça le fera quand même (l'appareil photo ne restitue pas la couleur réelle, dans la photo ci-dessous, où la couleur est en réalité plus verte bien que beaucoup plus sombre que le mélange juste préparé dans la photo plus haut) :

d_cor_189__1024x768_

Essais de couleur en cours et il doit falloir mettre plus de bleu que de jaune pour faire vraiment vert. A suivre...

...

Finalement, j'ai réussi à trouver le bon mélange de bleu cyan et de jaune citron (environ 60% de bleu et 40% de jaune) et le moins possible d'eau. Je mets le moins de sciure possible (1/2 pot seulement de type conserve en verre de 15 cm de haut au total, soient environ 7 cm de sciure), ce qui donne enfin du vert après séchage de 2 ou 3 jours au chaud dans un grenier :

d_cor_206__1024x768_

...

Les flocages des routes sont terminés même si je vais peut être rajouter une couche dans quelques petits endroits où certains raccords se voient un peu (près du tunnel par exemple).

J'ai posé les prochains trottoirs pour illustration ainsi que quelques arbres, feuillus et sapins, même si d'autres sapins sont prévus ailleurs :

IMG_0719__1024x768_

IMG_0716__1024x768_

IMG_0720__1024x768_

IMG_0727__1024x768_

Je dois maintenant attendre que les flocages verts en cours sèchent pour avancer... si je trouve la couleur que je veux!

...

J'ai commencé à coller les 1eres couches de flocage de verdure ainsi que le collage des mini trottoirs qui séparent les bords de route en herbe et la route bitumée (à gauche de la photo suivante) :

d_cor_210__1024x768_

d_cor_213__1024x768_

Je pense que la seconde couche des deux champs en bas de la photo ci-dessus, sera un mix de verdure avec des touches de sciure jaune et bleu pour simuler des fleurs dans les champs.

Le décor terminé :

Il manque juste quelques sapins que je n'ai pas encore plantés.

Contrairement aux deux dernières photos mises en scène ci-dessous (aussi tout en haut de cet article) je n'ai pas retouché les photos graphiquement, afin de voir l'envers du décor.
On voit donc les jointures du décor en arrière plan, ainsi que les extérieurs du décor.

Le but, bien sûr, pour faire des photos présentables, est de serrer les plans, et/ou de masquer graphiquement les extérieurs et/ou défauts, ce qui peut parfois demander du temps.

01__1024x768_

02__1024x768_

03__1024x768_

04__1024x768_

05__1024x768_

06

Deux photos retouchées graphiquement :

- bouts de trottoirs et de route rajoutés pour cacher les extérieurs (en haut et en bas à gauche pour la 1ere)

- jointures des feuilles de l'arrière plan masquées ou diminuées (ciel, forêt...)

IMG_2234_bis_2__1024x768_

01_IMG_2400__1024x768_

REVENIR AU SOMMAIRE